Comment AGRICOOL a orchestré son lancement et s'est créé une communauté par la même occasion

Comment AGRICOOL a orchestré son lancement et s'est créé une communauté par la même occasion

Septembre 2017, Agricool est fin prêt à se lancer, les premières fraises sont mûres. Via leur site, 8 000 personnes ont laissé leur email pour être informées du lancement et acheter les fameuses fraises. Mais Agricool décide alors de ne pas les vendre…

Chantier titanesque, Agricool décide de contacter un par an, les 1000 premiers inscrits et les invite à venir, individuellement, visiter leur Cooltainer, participer à leur récolte et par la même occasion : passer un moment privilégié et vivre leur projet avec eux : rien de mieux pour créer un vrai lien. En moyenne, Agricool passe ainsi 1 à 2h avec chaque personne… x 1000 inscrits contactés ! Faites le calcul 

“Cela nous a pris énormément de temps, nous avons concentrés ces rencontres sur un mois et demi, en nous adaptant selon notre production et le nombre de barquettes disponibles à la récolte au quotidien”, explique Diane Fastrez, Communication manager d’Agricool. “On s’est ensuite demandé si nous devions le faire pour les 8000 inscrits, mais nous avions une problématique de temps et disponibilité. Nous organisons dans la continuité, des événements tous les mois, sur inscriptions. C’est forcément moins personnalisé”.

Cette approche leur permet immédiatement de créer un sentiment d’appartenance et de construire les bases d’une communauté forte et impliquée, qu’ils nomment les “Cooltivateurs”.

“En complément, nous avons créé un groupe Facebook fermé, dans lequel nous avons invité 100 de nos premiers clients”, complète Diane. “Nous gardons ainsi un lien très privilégié et ils deviendront fort probablement nos futurs ambassadeurs. Les échanges et retours y sont nombreux et réguliers, nous les avons sollicité dernièrement sur notre nouveau packaging…”.