« Pour tous ceux… » : la campagne très frontale de FRICHTI

« Pour tous ceux… » : la campagne très frontale de FRICHTI

Pour sa première campagne publicitaire, Frichti a fait le pari de l’affichage sauvage, avec des messages plus que osés.

« Pour tous ceux qui viennent de se farcir 18 minutes de queue au supermarché. Maintenant, il y a Frichti. » Voilà l’un des quinze messages de la campagne d’affichage sauvage lancée par Frichti le 2 octobre dernier, celui-ci devant un Franprix. Une première offensive publicitaire impertinente et frontale pour la marque de livraison de nourriture à domicile. Parmi les slogans :

  • « Pour tous ceux qui savent déjà qu’ils vont regretter leur burger, leur grande frite et leur 9 nuggets » devant un Mac Donald,
  • « Pour Emmanuel qui choisit toujours le cordon bleu à la cantine », juste devant l'Elysée. 

Campagne street marketing affichage sauvage Frichti

Une prise de risque assumée
« C’est dans notre ADN d’être impertinents », explique Sophie Valentin, directrice de la communication chez Frichti. « Et puis on avait un petit budget pour cette campagne donc il nous fallait quelque chose qui fasse parler. » Une prise de risque assumée donc, puisque les messages ont disparu en un peu moins d’une journée, déclenchant des réactions mitigées de la part des commerçants ou de la police de l’Élysée.
« On a choisit l’heure de l’affichage pour qu’il soit le plus impactant. Par exemple, devant les agences de pub, il fallait que ce soit avant 7h. Devant les supermarchés, au contraire, après 18h. »
Sans compter l’influence des réseaux sociaux, où la marque n’a pas manqué de poster des photos des affichettes. « Notre post sur Emmanuel Macron a été énormément retweeté. C’est même le meilleur qu’on ait fait, ça veut tout dire ... »

En complément, une campagne d’affichage a été lancé dans le métro, pour toucher une plus large cible.

Campagne affichage publicité métro Frichti